Marc Chagall, le sculpteur à l'honneur à Nice

Jusqu'à fin août, le Musée national Marc Chagall accueille une exposition retraçant le passé de sculpteur du célèbre peintre.

Marc Chagall, Deux nus ou Adam et Eve ou Sculpture-colonne, 1953, marbre

Marc Chagall, Deux nus ou Adam et Eve ou Sculpture-colonne, 1953, marbre

Tout au long de sa vie, le génie inventif de Marc Chagall (1887-1985) l’a poussé à se confronter à des techniques artistiques très variées : dessin, peinture, gravure, céramique, mosaïque, vitrail, tapisserie…Ce large éventail compte également une pratique de l’artiste encore peu connue du grand public : la sculpture.

Marc Chagall, Amoureux au Bouquet, 1951-52, Pierre calcaire

Marc Chagall, Amoureux au Bouquet, 1951-52, Pierre calcaire

Le musée national Marc Chagall, dont la collection recèle cinq exceptionnelles pierres taillées, a choisi de révéler cet aspect encore méconnu de l’œuvre de l’artiste. C’est à partir de 1949, alors qu’il s’installe à Vence, sur la Côte d’Azur, que Marc Chagall découvre la pratique de la sculpture. L’artiste s’initie d’abord au volume par le modelage, en créant des céramiques au sein de divers ateliers de la région, dont l’atelier Madoura de Vallauris. Émerveillé par la richesse des terres et des roches de la région, dans lesquelles se reflètent tous les coloris de la lumière méditerranéenne, Chagall s’attaque au travail de la taille de la pierre, utilisant volontiers la pierre de Rognes, matériau provençal aux éclats coquillés jaunes.

Marc Chagall, La Bête Fantastique, 1952, bronze

Marc Chagall, La Bête Fantastique, 1952, bronze

Pour certaines pièces, l’artiste fait appel à la prestigieuse fonderie Susse afin de les éditer en bronze, déclinant un travail de peintre sur les patines et un regard de graveur sur les reliefs et volumes de l’œuvre en métal (La Bête fantastique, 1959-1960).

Marc Chagall, Deux têtes, une main, 1954, marbre

Marc Chagall, Deux têtes, une main, 1954, marbre

Au total, Marc Chagall a créé près d’une centaine de pièces sur les thèmes qui lui sont chers : célébration de l’amour, représentations animalières et scènes bibliques.