Expertise d'une oeuvre d’art et d'un objet design - savoir lire entre les lignes

Une oeuvre d’art mise en vente doit avant tout avoir été expertisée. Après une première estimation souvent faite sur photographie, cette expertise de visu va permettre de déterminer : l’artiste, le médium, la technique, l’état de conservation, le degré de restauration et l’authenticité. Ces critères permettront de fixer le prix de l’oeuvre. Cette expertise est primordiale pour protéger l’acheteur mais également le vendeur qui saura ainsi exactement ce qu’il possède. Afin de cadrer les expressions utilisées par les professionnels du marché de l’art lors de la rédaction des fiches techniques et certificats d’authenticité, le décret Marcus du 3 mars 1981 défini certaines appellations.

L'oeuvre est d'époque si

La dénomination de l'oeuvre ou de l'objet, est immédiatement suivie de la  période historique, siècle ou  époque. Lorsqu'une ou plusieurs parties de l'oeuvre ou objet sont de fabrication postérieure, l'acquéreur doit en être informé.

L'artiste est effectivement l'auteur de l'oeuvre si : 

  • L'oeuvre ou l'objet porte sa signature ou son estampille d'un artiste.
  • On emploie le terme "par" ou "de" suivie de la désignation de l'auteur.
  • Le nom de l'artiste est immédiatement suivi de la désignation ou du titre de l’oeuvre.

"Attribué à" suivi d'un nom d'artiste garantit que l'oeuvre ou l'objet a été exécuté pendant la période de production de l'artiste mentionné et que des présomptions sérieuses désignent celui-ci comme l'auteur vraisemblable.

"Atelier de" suivis d'un nom d'artiste garantit que l'oeuvre a été exécutée dans l'atelier du maître cité ou sous sa direction.

La mention d'un atelier est obligatoirement suivie d'une indication d'époque dans le cas d'un atelier familial ayant conservé le même nom sur plusieurs générations.

"Ecole de" suivis d'un nom d'artiste entraîne la garantie que l'auteur de l'oeuvre a été l'élève du maître cité. Ces termes ne peuvent s'appliquer qu'à une oeuvre exécutée du vivant de l'artiste ou dans un délai inférieur à cinquante ans après sa mort.

Lorsqu'il se réfère à un lieu précis, l'emploi du terme "école de" garantit que l'oeuvre a été exécutée pendant la durée d'existence du mouvement artistique désigné, dont l'époque doit être précisée et par un artiste ayant participé à ce mouvement.

"Dans le goût de", "style", "manière de", "genre de", "d'après", "façon de", ne confèrent aucune garantie particulière d'identité d'artiste, de date de l'oeuvre, ou d'école.