Verner Panton / L'enfant terrible du design

Avec Charles Eames, Verner Panton fait aujourd’hui encore parti des designers et architectes les plus célèbres du XXe siècle. Celui qui était surnommé l’enfant terrible pour ses goûts novateurs et sa liberté de création, a laissé derrière lui de multiples pièces iconiques.

Né en 1926 à Gamtofte au Danemark, il se forme à l’école technique d’Odense, avant d’entamer une formation d’architecte à l’Académie royale des beaux-arts de Copenhague.
En 1950, il intègre le cabinet d’architecture d’Arne Jacobsen, avec lequel il collaborera pendant deux ans, avant de fonder son propre studio d’architecture et de design en 1955.

Le climat de l’après-guerre ouvre aux designers de nouvelles voies d’expérimentation. L’apparition de nouveaux matériaux, l’essor de la technologie et les changements des habitudes de consommation et des modes de vie poussent Verner Panton à des propositions de design innovantes.

Ainsi, il reprend l’idée de la chaise ZigZag, imaginée avant la guerre par Gerrit Thomas Rietveld.
Le courant fonctionnaliste dominant n’empêche pas Verner Panton de proposer une autre forme de design, héritage direct du Streamline américain et des recherches plastiques pour une « forme libre » inspirées du surréalisme et de l’expressionisme abstrait.
Grâce à des techniques de moulage de matériaux de synthèse ABS (acrylonitrile batadiennestyrène), Verner Panton parvient à obtenir une forme unique, réunissant siège, dossier et piètement. L’iconique chaise Panton est née, premier modèle monobloc de ce courant artistique.

 

De la ZigZag chair de Gerrit Rietveld (série Cassina I Maestri) à la Panton Chair de Verner Panton

De la ZigZag chair de Gerrit Rietveld (série Cassina I Maestri) à la Panton Chair de Verner Panton

Dans les années 1973/1974, il poursuit ses recherches en créant la série de siège System 1-2-3. Son idée : une chaise combinant fonctionnalité et assise confortable, capable de s’intégrer naturellement dans divers environnements.