Etienne Fermigier / L'esthétique industrielle

Mort en 1973 à l’âge de 41 ans suite à un accident de voiture, Etienne Fermigier fut une personnalité notable et renommée dans le monde du design des années 1970. Ce designer français se forma à l’école Boulle avant d’obtenir son diplôme en 1957 à l’école nationale supérieure des arts décoratifs. Au sortir de ses études, il conçut son propre bureau d’étude où il s’intéressa à l’architecture intérieure et à l’esthétique industrielle. En 1959, il collabora avec Pierre Perrigault au sein de la société Meubles et fonction. Cette société, créée par Perrigault quelques années auparavant, était spécialisée dans le mobilier d’avant-garde et édita quelques meubles d’Etienne Fermigier dont le célèbre bureau en teck et en aluminium exposé en 1959 au Salon des Artistes Décorateurs (SAD).

Publicité pour les bureaux d’ Etienne Fermigier

Publicité pour les bureaux d’ Etienne Fermigier

Curieux de tous les aspects de l’esthétique industrielle, Etienne Fermigier travailla avec beaucoup d’autres sociétés d’édition renommées comme Mobilier de France ou Arflex, spécialisé dans le mobilier design, il créa des sièges pour Airborne, la galerie française du célèbre Charles Bernard, Sentou, et conçut des lampes pour le pionnier français en matière de luminaires Pierre Disderot. En 1967, il reçut le prix René Gabriel qui était décerné chaque année à un créateur de mobilier moderne de série, dans une gamme qualitative et économique. Longtemps considéré comme le prix le plus prestigieux dans le design du meuble, il fut remplacé par le prix du créateur de l’année du Salon du meuble depuis 1983. Il reçut également le Prix Mercier et fut professeur à l’école Camondo.

Etienne FERMIGIER (1932-1973) Bureau Circa, Éditions J.F.R., 1970

Etienne FERMIGIER (1932-1973) Bureau Circa, Éditions J.F.R., 1970

Une de ses plus célèbres créations est le siège tracteur/faucheuse. Sur une idée de Jean-Pierre Broc, Etienne Fermigier designa cette pièce, destinée originellement à l’ameublement des magasins FNAC. Grâce aux nouvelles possibilités de fabrication sur mesure, Fermigier produisit une oeuvre alliant ergonomie, confort et esthétisme.  Ce siège est aujourd’hui visible au Musée des Arts Décoratifs.