Alessandra d’Urso

Alessandra d’Urso est une photographe italienne. Elle est née à Milan en 1978 et a étudié la photographie à l’International Center of Photography de New York mais aussi à la New York Film Academy.

Elle déménage à Paris après avoir obtenu son diplôme puis travaille à l’agence Magnum, le photographe de mode Fabrizio Ferri ainsi qu’à l’agence de Michele Filomeno avant de partir 10 ans sur les routes pour réaliser des reportages (Népal, Cambodge, Costa Rica, etc.)

Alessandra d’Urso, Cambodge, 2004

Alessandra d’Urso, Cambodge, 2004

Alessandra d’Urso, Birmanie, 2008

Alessandra d’Urso, Birmanie, 2008

Alessandra capture les personnalités de grands musiciens comme Iggy Pop, Jack White ou encore Jay-Z, mais encore d’artistes comme Julian Schabel, Francesco Clemente ou encore Terence Koh.

Alessandra d’Urso, Nick Cave, 2007

Alessandra d’Urso, Nick Cave, 2007

Ses projets s’orientent également vers la photographie de mode. Elle a travaillé pour Vogue Paris, Vanity Fair, Marie Claire, Purple Diary ou encore Chanel et Louis Vuitton.

Alessandra d’Urso, Ines de La Fressange pour Vanity Fair

Alessandra d’Urso, Ines de La Fressange pour Vanity Fair

Dans son livre « For Friends » qu’elle a réalisé avec son amie Alessandra Borghese, la photographe rend hommage au voyage et à l’amitié. Louis Vuitton étant curateur du projet, les amis d’Alessandra sont habillés avec les vêtements de la marque de luxe. Pour ce shooting, Alessandra s’est rendu notamment à la Villa médicéenne de Montevettolini, au château du Champ de Bataille en Normandie ou encore sur des îles privées de l’archipel du Rosaire en Colombie.

Alessandra d’Urso, Clotilde pour le livre For Friends

Alessandra d’Urso, Clotilde pour le livre For Friends

En 2011, elle expose à Arles son travail "L’impertinence de l’impermanence" .

Alessandra d’Urso, Vanite, L’impertinence de l’impermanence

Alessandra d’Urso, Vanite, L’impertinence de l’impermanence