Visite / Atelier Constantin Brancusi

Né en Roumanie en 1876, Constantin Brancusi vécut et travailla à Paris de 1904 jusqu’à sa mort en 1957. C’est un artiste majeur de l’histoire de la sculpture moderne.

Atelier Brancusi

C’est dans les ateliers qu’il occupa aux numéros 8 puis 11 de l’impasse Ronsin à Paris, dans le 15ème arrondissement de Paris, que la majorité de son oeuvre fut produit. Peu avant sa mort, il lègue à l’Etat français la totalité de son atelier, reconstruit à l’identique sur la Piazza du Centre Pompidou en 1997. Aujourd’hui l’atelier accueille 137 sculptures et 87 socles originaux, 41 dessins, deux peintures, ainsi que plus de 1600 plaques photographiques de verre et des tirages originaux.

L’atelier Brancusi au 8, impasse Ronsin

Dès les années 1910 il crée des groupes mobiles qu’il dispose dans une étroite relation spatiale afin de souligner l’importance que les oeuvres entretiennent entre elles et les possibilités de mobilité de chacune au sein de l’ensemble. L’atelier devient, à partir des années 1920, un lieu de présentation de son travail et une oeuvre d’art à part entière. Constantin Brancusi s’amuse alors à remanier la place des sculptures tous les jours pour approcher l’unité qui lui parait la plus juste.

Constantin Brancusi, La Muse endormie, 1910

Au crépuscule de sa vie, Constantin Brancusi ne produit plus de sculptures mais se concentre sur la seule façon qu’il lui semble correcte de les représenter au sein de son atelier. Ce lien étroit entre ses sculptures devient si important à ses yeux que lorsqu’il vend une oeuvre, il la remplace par son tirage en plâtre pour ne pas perdre l’unité de l’ensemble.

Atelier Brancusi, Paris credit photo RPBW

C’est Renzo Piano en 1997 qui édifie l’actuelle reconstitution de son atelier Piazza du Centre Pompidou. L’endroit se présente comme un espace muséal dans lequel est inséeé l’atelier. Le spectateur est préservé de l’animation de la rue et de la Piazza, notamment par un jardin clos.

Atelier Brancusi, credit photo RPBW